Parenthèse pour Soi Noël, les cadeaux et la Vie

Je reçois de plus en plus d’infolettre avec “Bonjour Nathalie ” et je ne suis pas encore sûre de vouloir m’adresser à vous de cette façon. Bien que “bonjour” me paraisse un peu sommaire, je ne suis pas sûre qu’ajouter votre prénom me satisfasse plus. Alors pour aujourd’hui je choisis :

Bonjour mes très chères et mes très chers,

En cette fin d’année 2018, j’avais envie de partager quelques réflexions sur Noël, les cadeaux et la Vie.

De plus en plus de personnes ont conscientes de l’impact des cadeaux de Noël sur notre belle planète, et nous pouvons trouver des listes de cadeaux éthiques comme celles-ci par exemple,

 http://iliarenon.com/44-idees-de-cadeaux-ethiques-green-et-originales/

 Pourtant, même si la démarche est louable et cohérente, j’ai envie de développer la réflexion un peu plus loin, je vais comparer le cadeau à nos déchets, (oui je sais si ne vous perd pas là, c’est que vous aimez vraiment me lire !) 

Nous sommes encouragés à trier nos déchets en fonction de leur matière et de leur capacité à être recyclés, mais un déchet reste un déchet et dans l’approche zéro-déchets, le but n’est pas de recycler au maximum, mais de ne pas produire de déchets du tout (ou le moins possible), et tous les moyens sont bons, acheter en vrac en apportant ses bocaux ou ses sacs, fabriquer les produits de lessive, douche, nettoyage et un tas d’autres techniques dont je parlerai probablement une autre fois.

Quand on applique cela aux cadeaux, cela signifie qu’il se consomme ou s’utilise rapidement, ça ouvre l’espace à tous les cadeaux fait maison, des biscuits aux confitures en passant par les herbes séchées, les tisanes maison en envisageant même une sorte de « consigne pour le Noël suivant » sur les emballages mais aussi les savons, le sirop, une bouteille de vin, une coupe chez la coiffeuse, un massage( oui je sais c’était facile), une entrée à la piscine, salle de sport enfin quelque chose qui ne reste pas sur nos étagères ou dans nos armoires.

Si je pousse la comparaison et la réflexion au maximum, le cadeau idéal serait celui dont il ne reste rien ou presque après, comme… une invitation à dîner chez soi, une soirée cinéma, un après-midi jeux, se mettre à disposition pour un coup de main (nettoyage de printemps, tri du garage, tri de la garde-robe, des réserves, tonte du gazon, taille des haies, garde d’enfants, rangement des décorations de Noël et toutes les autres bonnes idées que vous aurez.  

Avec ce genre de cadeaux, il y a comme un résultat supplémentaire inattendu, on retrouve le partage, du temps passé ensemble, avec nos proches, la magie de Noël comme si la boucle était bouclée, l’authenticité retrouvée et toute la simplicité de la vie.

De cette année 2018, qui n’a pas été un long fleuve tranquille pour beaucoup, et moi aussi, j’ai envie de mettre en évidence quelques éléments, tiré du podcast https://changemavie.com/  dont je vous ai déjà parlé,

Le premier est que les circonstances sont neutres, quoi qu’il nous arrive, ce sont nos pensées, puis nos émotions qui colorent agréablement ou pas les évènements.

Le deuxième élément qui me parait important, est que ce qui nous arrive est pour moitié positif et pour moitié moins positif, 50/50, quoi que l’on fasse. Pourtant, il y a comme un courant de pensées qui voudrait nous faire croire que quand nous aurons atteint un certain niveau (de quoi d’ailleurs ?), notre vie sera merveilleuse et magnifique sans aucun écueil. Et c’est là que de travailler sur « les circonstances sont neutres » prend tout son sens. Je vous encourage vivement à écouter ce podcast et notamment l’épisode 48.

Pour finir, je tiens à vous remercier chaleureusement de votre confiance et vous souhaiter de douces fêtes de fin d’année, de trouver la force de ralentir et surtout d’apprécier chaque moment pour ce qu’il est, unique.   Bien à vous,    Nathalie

Partager la page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *